Parce qu’il n’y a pas que la Pro A : MACS Natation – Saint Jean de Luz, une vraie rencontre amicale.

France Water-polo a rencontré, à la Piscine d’Aygueblue, à Saint Geours de Maremne (Sud Ouest des Landes),  Guillaume CORTES et Yannick ROLLAND (ancien international A) qui entrainent et jouent respectivement pour les club de la MACS Natation (Saint Geours de Maremne) et de NABAIJI Saint Jean de Luz. Une cinquantaines de kilomètres séparent les deux équipes qui organisent assez fréquemment des matchs amicaux. Pour la petite histoire, ce jour là, c’est Saint Jean de Luz qui l’a emporté 7-8. Nul doute que la MACS aura à coeur de prendre sa revanche la prochaine fois.

Voici une interview de ces deux entraineurs qui nous racontent la vie au sein de leur club…

Ces deux clubs de passionnés ont un but commun : développer le Water-polo dans leurs départements et leur région. Malheureusement, aucun des deux clubs n’est inscrit dans un championnat. Comme nous l’expliquait Guillaume CORTES dans l’interview, les bassins sont souvent gérés par des entreprises privées et la location des bassin pour les entrainements ampute une bonne partie du budget. Il y a également très peu de subventions allouées à la discipline, ce qui limite le nombre d’entrainement à un par semaine.

Malgré tout, les deux clubs ont considérablement amélioré leur niveau de jeu. Si Saint Jean de Luz peut compter sur l’expérience de Yannick ROLLAND, la MACS Natation peut se reposer sur l’investissement de Guillaume CORTES ainsi que sur le passé poloïstique d’un des joueurs, Julien COLCHEN, ancien pensionnaire du Championnat Elite (ancienne Pro A). La dynamique de groupe (effectifs d’environ 30 poloïstes hommes et femmes) est basée sur les échanges d’expériences entre anciens poloïstes (ayant joué en élite, National 1, 2 ou 3) et débutants très motivés. Le fait de se confronter à des équipes et des joueurs de différents niveaux est une source de progrès pour ces clubs.

En ce qui concerne la MACS Natation, le groupe essaie de se développer en ayant ouvert un créneau jeune le dimanche, avec, pour l’instant, une petite quinzaine d’adolescents et d’enfants entrainés par des poloïstes et parents bénévoles. Pour se faire connaitre et changer des bassins, le club avait fait, durant le mois d’Août, une démonstration au lac d’Hossegor avec des buts flottants, aux dimensions officielles, faits maison. La MACS Natation a également la volonté de créer un tournoi et différents événements sur différents lacs aux alentours pour toujours continuer à s’amuser et à se faire connaitre, tout en gardant l’ambiance qui la caractérise.

La semaine dernière, Alexandra Camarasa, capitaine de l’équipe de France (que vous pouvez suivre sur ses chroniques du water-polo, ainsi que sur sa page Facebook) a fait l’immense honneur de venir assister à l’entrainement de la MACS Natation. En convalescence au CERS de Capbreton, il n’a pas hésité à accepter l’invitation. « Nous nous sommes entrainés sous son regard professionnel, cherchant à montrer le meilleur de nous-mêmes, dans la joie et la bonne humeur, comme nous avons l’habitude de le faire« , nous disait Guillaume CORTES. Alexandre nous a touché par ses approbations, conseils techniques, nous confortant dans l’idée que le sport doit donner le sourire avant tout. Par sa personnalité bienveillante et joviale, il a rempli l’atmosphère et le coeur des joueurs d’ondes positives qui nous serviront à mener le combat de développer ce sport dans le département« . De son côté, Alexandre nous disait avoir « adoré passer un moment avec cette équipe ! Ce sont de vrais passionnés et ça fait plaisir à voir ! C’était une très belle expérience et je les remercie chaudement pour leur accueil !« 

Voici une vidéo qui montre les jeunes du club du MACS en action :

 

Actualités 10 décembre 2016