Milos Scepanovic : ce succès a surpris tout le monde, moi le premier

Interview de Milos Scepanovic

Gardien du CN Marseille

réalisée par France Water-Polo

Le gardien marseillais a été un des grands partisans de la victoire de son club en Eurocup.Voici une vidéo de plusieurs arrêts spectaculaires effectués durant cette finale retour :

Nous nous sommes entretenus avec lui et c’est avec grand plaisir qu’il a accepté de répondre à nos quelques questions.

France Water-Polo : Avant toute chose, un grand bravo pour ce titre. En ce qui te concerne, ce n’est pas la première fois que tu gagnes un titre majeur. Avec l’équipe nationale du Monténégro, tu as été champion d’Europe, en 2008. Quelle saveur à ce nouveau titre pour toi ? Est-il comparable à celui de 2008 ?

Milos Scepanovic : Le titre de champion d’Europe remporté en 2008 était très important pour moi. C’était aussi la première grande victoire du sport monténégrin et dans mon pays, ce succès était à la hauteur de la victoire de la France en coupe du monde de Football. Plus tard, j’ai eu quelques autres gros résultats avec l’équipe nationale.

J’ai longtemps joué en Ligue des champions avec mon club Jadran Herceg Novi. Nous avions notamment réalisé un très beau parcours, en 2004, en nous inclinant en finale de la Ligue des champions contre les Hongrois de Honved. Après cela, nous avons essayé pendant plusieurs années de remporter des grands titres mais sans jamais réussir.

Il y a plusieurs similitudes entre ce titre de champion d’Europe en 2008 et la victoire en Eurocup cette année. Tout d’abord, ces deux succès ont surpris tout le monde, et moi le premier. Personne ne nous attendait. La victoire avec Marseille est encore plus inédite dans le monde du Water-Polo. C’est une véritable épopée collective que nous avons vécu avec Marseille. Nous avons grandi au fil des matchs et c’est déjà ce qui s’était produit en 2008 avec le Monténégro.

Pour moi, ce nouveau trophée est tout aussi important que le précédent car c’est mon premier grand titre remporté en club.

FWP : Avec Bogdan Djurdjic vous étiez peut être les seuls monténégrins à vouloir que Jadran perde ce match. Tu jouais en plus face à ton ancien club et les supporters semblaient heureux de te voir à l’appel de ton nom lors de la présentation des équipes. Quelle saveur avait cette rencontre pour toi ?

MS : Je savais que le public allait bien m’accueillir. J’ai joué beaucoup de matchs sous les couleurs de Jadran et pour l’équipe nationale du Monténégro. Toutes ces raisons ont rendu ma préparation mentale très compliquée. C’était surement le match le plus difficile de ma carrière. Mais un athlète doit quoiqu’il arrive avoir le même objectif en tête : la victoire.

FWP : Tu as réalisé un match sensationnel et tu as dégoûté les attaquants adverses. Est ce que les joueurs de Jadran sont venus te voir à la fin du match ? Que t-ont ils dit ?

MS : À la fin du match, ils sont venus nous féliciter. Ce sont de grands athlètes et ils savent accepter la défaite. Ils nous ont tous félicité pour cet excellent résultat et cet excellent match.

FWP : Nous avons coutume de terminer nos interviews pas la question « vachement con ». Si on avait inversé les deux gardiens sur cette double confrontation, est ce que l’issue aurait changé ?

MS : C’est difficile de répondre à cette question. Je pense que le gardien de Jadran a fait deux bons matchs. C’est toujours difficile de parler de soi et de ses propres prestations. Mais je suis quand même conscient que j’ai fait un très bon match retour. Je tiens tout de même à dire que mes coéquipiers et mes entraîneurs ont grandement contribué à ma performance. Le coach a mis en place une excellente tactique en défense et les joueurs l’ont parfaitement mise en application. Cela m’a bien facilité la tâche.

En attaque, les garçons ont également été très performants. Les choix de tirs que vous faites dépendent du gardien que vous avez en face. Sur ce match, nous avons fait de meilleurs choix de tirs et avons eu plus de réalisme. C’est donc toute l’équipe qui a été plus méritante.
Interviews 18 avril 2019