Marc AMARDEILH : Nous ne devons pas penser à cette différence de 3 buts

Interview de Marc AMARDEILH

Entraineur du CN Marseille

réalisée par France Water-Polo

A quelques jours de la demi-finale retour de l’Eurocup, Marseille est plus que jamais maître de son destin suite à sa victoire 7-4 lors du match aller. Voici les buts de la rencontre :

Malgré le planning très chargé du Cercle en ce moment, Marc AMARDEILH a bien voulu nous accorder un peu de temps pour répondre à nos questions.

France Water-Polo : Avant toute chose, merci à toi de nous accorder un peu de temps alors que vous êtes en pleine préparation.

Vous êtes à 32 minutes d’une finale historique pour le Water-Polo français. Comment se sent l’équipe ?

Marc AMARDEILH : Nous sommes en train de terminer notre préparation avec l’Équipe de France, qui est restée à Marseille suite au match de World League face à l’Italie. Ce mini-stage qui s’est terminé vendredi, nous permet d’avoir une opposition de qualité à quelques jours de cette demi-finale retour. Un grand merci à Nenad, Yann et aux joueurs !

Crédits Photo : Facebook CN Marseille

FWP : Vous avez trois buts d’avance grâce à votre victoire au match aller (7-4). C’est beaucoup, et à la fois peu quand on voit le match retour d’Ortigia à Vouliagmeni lors du tour précédent. Est ce que vous allez tenter de gérer cette avance ou tout simplement de gagner le match ?

MA : Nous ne devons pas penser à cette différence de 3 buts, laissons ça aux italiens. Le début de match sera très important, Ortigia devrait être très agressif, il faudra que l’on soit prêt mentalement et physiquement dès le coup d’envoi.

FWP : Quelle est la qualité première d’Ortigia ?

MA : C’est une équipe bien organisée tactiquement, avec des joueurs d’expérience et forte dans l’axe du jeu (pointes et défenseurs).

Crédits Photo : Facebook CN Marseille

FWP : Craignez-vous un joueur en particulier ?

MA : Les leaders sont Napolitano (pointe), Giaccoppo (capitaine), Jelaca (défenseur) et Espanol. Nous devrons contrôler ces joueurs et gagner nos duels face à eux. Il nous faudra trouver des réponses collectivement.

FWP : Nous avons coutume de terminer nos interviews par la question « Vachement con » : Un pronostic sur l’affiche de la finale et sur l’issue de la compétition ?

MA : Concernant l’autre demi-finale, OSC Budapest me paraît favori malgré sa défaite d’un but à Herceg Novi.

CN Marseille – OSC Budapest, face au favori de la compétition nous aurions un immense challenge à relever !!

Crédits Photo : Facebook CN Marseille

Interviews 25 février 2019